libéralisme ou démocratie : accueil

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Actualités, analyses, réflexions, commentaires

Actualités, analyses, réflexions, commentaires

Dernier ajout – vendredi 5 septembre 2014.
actualités, débats, commentaires, prises de position

Dans cette rubrique, on traite, si possible de façon prospective, des problèmes que pose l’actualité politique, culturelle et sociale.

0 | 10 | 20 | 30







  • Impression 3D... en chocolat

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/8/9/6/89642b812a_105519_imprimante3d-chocolat-oeufsl.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — technologie, imprimantes 3D, impression 3D en chocolat, Geoffrey Taieb, Yoann Maire, Print-Eat, Quetzacoatl, école Ipsa, groupe Ionis
    L'impression 3D peut aussi servir à créer des œuvres en chocolat. C'est ce que démontrent des jeunes créateurs d'entreprise qui proposent déjà les services de leur société Print-Eat.
  • Un gros astéroïde va frôler la Terre le 19 avril

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/2/c/8/2c8e5fa134_101172_asteroide-terre.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — astéroïdes, neo, astéroïde, astéroïdes proches, astéroïde de Russie, météorite Chelyabinsk, météorite, Laboratory Near Earth Asteroid Research, linear, Arecibo, Antenne de Goldstone
    Un astéroïde plus gros que d'habitude passera dans le voisinage de la Terre le 19 avril. Mesurant environ 650 m, il s'approchera à seulement 1,8 million de kilomètres de nous. Le même jour, mais un peu plus loin, une comète fera aussi une visite au plus près de notre (...)
  • Hyperloop One : la piste d'essai du train ultrarapide est prête

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/2/9/e/29ea6970d3_91476_hyperloop-one-dessin.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — technologie, Hyperloop, vitesse de démarrage, Hyperloop One, train ultrarapide, train, vitesse, train haute vitesse, Elon Musk
    Hyperloop One a confirmé l'achèvement de la piste d'essai de 500 mètres qu'il a construite dans le désert du Nevada (États-Unis). Elle servira pour les tests de propulsion, de mise sous vide et de lévitation magnétique du futur train (...)
  • La Grande Barrière de corail va mal et ne se remettra pas du réchauffement des eaux

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/2/d/e/2de901f1d8_105670_grande-barriere-corail-rechauffement.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — Réchauffement climatique, blanchissement des coraux, symbiose, algue symbiotique, Grande Barrière de Corail, acidification de l'océan, El Nino, accumulation de carbone, À la Une
    Mauvaise nouvelle encore en ce qui concerne la Grande Barrière de corail, située au large de l'Australie du nord-est : en 2017, le blanchissement s'est intensifié dans sa partie centrale. Plus de 1.500 km sont désormais touchés. Surtout, alertent les scientifiques, le phénomène (...)
  • Record : du sang fossile vieux de 20 millions d'années retrouvé dans de l'ambre

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/e/2/a/e2a5e47f25_105425_globule-rouge-yorgos-nikas-wellcome-images-flickr-cc-by-nc-nd-20.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — paléontologie, ambre, globule rouge, fossile, mammifère, singe, tique, sang
    Du sang fossile vieux de 20 millions d'années a été retrouvé dans une tique prise au piège dans de l'ambre. C'est un record puisqu'il contient les plus vieux globules rouges de mammifères connus. Plusieurs arguments laissent en effet penser qu'il s'agit du sang de singes ayant vécu à cette (...)
  • Et si la chimie des océans avait engendré squelettes et coquilles ?

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/2/6/3/26383db616_105482_ediacara-2017-fred-bowyer.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — paléontologie, explosion cambrienne, sibérie, os, squelette, calcium, géochimie, évolution, océan, coquille, origine, Suvorovella aldanica, Ediacara, biominéralisation
    En fouillant dans les archives sédimentaires de l'Édicarien, un groupe de chercheurs en géosciences a découvert des indices qui pourraient permettre de mieux comprendre l'apparition des premiers animaux avec des parties dures en calcaire. Une brusque augmentation de la quantité de (...)
  • Inédit : bientôt une première photo du trou noir de notre Galaxie !

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/7/7/e/77ee28cfe4_105612_horizon-trounoir-voielactee-eht-iram-02.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — Astronomie, trou noir, voie lactée, SgrA*, sagittarius A*, GRAVITY, ESO, VLT, infrarouge, ESOcast, étoile S2, Reinhard Genzel, Max-Planck-Institute for Extraterrestrial Physics, Stefan Gillessen, trou noir galactique, trou noir supermassif
    L'EHT (Event Horizon Telescope) va acquérir une première image du trou noir de notre galaxie, la Voie lactée. Comment ? En utilisant un réseau de radiotélescopes répartis sur la planète pour former un télescope virtuel de quelque 10.000 kilomètres de diamètre. Les explications de Michael (...)
  • Préhistoire : le cannibalisme ne se pratiquait pas que pour des raisons alimentaires

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/0/8/3/083de0c93a_105529_homme-prehistorique.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — Homme, paléontologie, préhistoire, homme préhistorique, Homme de Neandertal, cannibalisme, anthropophage, homo sapiens, homo erectus, homme de Tautavel, calorie
    Plusieurs études ont montré que des hommes préhistoriques pratiquaient le cannibalisme. Pour quelle raison ? D'après un chercheur britannique, l'anthropophagie n'est pas intéressante du point de vue nutritionnel par rapport à la consommation d'autres (...)
  • Plongez avec les dauphins grâce au Catlin Seaview Survey

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/3/6/8/36818bed02_62420_coraux-grande-barriere-svii-catlin-seaview-survey-underwater-earth.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — zoologie, Sous la mer, dauphin, Catlin Seaview Survey, vidéo, récif corallien, Grande Barrière de Corail, Myrmidon Reef, Australie, SVII GoPro
    Jacques Mayol et Jacques-Yves Cousteau nous ont fait rêver mais rien ne remplace une vraie plongée dans le Grand bleu. Lorsque l'on est en manque et qu'il n'est pas possible de s'évader en mer Rouge ou dans le Triangle du corail, on peut s'oxygéner avec une plongée virtuelle grâce aux membres (...)
  • Science décalée : des fourmis new-yorkaises victimes de la malbouffe

    http://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/6/3/2/632de1680a_105614_fourmis-fotolia.jpg
    11 avril, par webmaster@futura-sciences.com (Futura-Sciences) — zoologie, insecte, fourmi, malbouffe, ville, déchets, alimentation, écosystème, Manhattan
    Une étude sur des fourmis de Manhattan montre que certaines espèces, mais pas toutes, ont adopté l'alimentation humaine, avec ses travers. Zoom sur ces insectes qui ont pris goût à la malbouffe.
  • Le 20h de France 2 en campagne pour « réformer les retraites »

    11 avril, par Éric Giordano — Présidentielle 2017, , ,

    Lundi 3 avril 2017, le JT de 20h de France 2 propose, dans le cadre de la campagne présidentielle, un sujet sur les retraites. David Pujadas, l'annonce en posant une série de questions portant sur l'âge de départ à la retraite et les régimes spéciaux, puis lance le sujet ainsi : « Voici l'avis des uns et des autres, chacun se fera son idée ». Problème : comment se faire « une idée » autre que biaisée et lacunaire lorsque la présentation qui est faite dans le reportage « des avis » des candidats est partielle et partiale ?

    Alors que la voix off explique que « les candidats avancent en ordre dispersé », et que l'on s'attend donc à voir une courte présentation des propositions des onze candidats, la surprise est grande de constater que la rédaction de France 2 a choisi de ne rendre compte du programme sur les retraites que de trois d'entre eux, illustrés par de brefs extraits de discours. Et l'on apprend que Jean-Luc Mélenchon souhaite un retour du départ à la retraite à 60 ans, qu'Emmanuel Macron veut en rester au statu quo (62 ans), et enfin, que François Fillon propose de retarder l'âge de la retraite à 65 ans. Sans justifier en rien ce choix pour le moins arbitraire, la chaîne publique a délibérément choisi de taire le programme des huit autres candidats. Comment « se faire une idée » sur des propositions dont l'existence n'est même pas mentionnée ? Mystère…

    Le reportage se poursuit par une présentation du système de retraite par répartition. Une série de documents iconographiques explique l'évolution du rapport entre les nombres de salariés en activité et le nombre de retraités. Cette séquence se termine par une note dramatique : le système est en déficit. Qu'il existe plusieurs explications des causes de ce déficit n'importe pas aux auteurs du reportage qui orientent ainsi le point de vue des téléspectateurs dans une direction bien particulière, comme la suite le confirme.

    Les journalistes choisissent alors de faire intervenir une « spécialiste des retraites » dont l'identité est révélée par un bandeau qui apparaît à l'écran peu après début de son intervention : Nathalie Badaire, directrice de NB Consulting. Une rapide recherche sur Internet nous apprend que NB Consulting est une entreprise privée qui « réalise des prestations sur mesure d'audit retraite et d'optimisation de gestion de fin de carrière ». Choix pour le moins curieux que de confier à la représentante d'une entreprise privée le privilège d'exposer à des millions de téléspectateurs son point de vue sur un système de répartition public. Sans compter que toute décision politique concernant le système de retraites, quel qu'en soit le sens, affectera nécessairement l'activité, le chiffre d'affaires et donc… les profits de NB Consulting !

    ""

    Et de fait, le point de vue de NB Consulting s'avère très orienté : sur le site du cabinet, la part belle est faite aux programmes les plus libéraux. Dans un article intitulé « Fillon, Macron... Que valent leurs projets de réforme des retraites », la retraite à 60 ans n'est évoquée que très rapidement à travers les propositions de Marine le Pen. Dès les premières phrases, le ton est donné : « irréaliste », « électorat populaire », « énorme retour en arrière », « catastrophique pour l'économie », « ne peut pas fonctionner », etc. Quant au titre de l'article consacré aux propositions d'Emmanuel Macron (« En Marche ! : pour plus de lisibilité et d'égalité dans notre système des retraites » – avec en prime, le logo officiel de la campagne), il ne laisse guère de doute quant aux préférences de cette honorable maison … On a connu des « experts » plus objectifs !

    Le reportage se poursuit avec une recension des arguments « des uns et des autres ». Dans deux extraits très brefs de leurs prestations publiques, Marine Le Pen explique que repousser l'âge de la retraite équivaut à maintenir au chômage des seniors qui ne retrouveront pas de travail, tandis que Jean-Luc Mélenchon argumente quant à lui sur « la qualité de vie ». Deux arguments – quoi que l'on pense d'eux et de leurs auteurs –, auxquels les journalistes de France 2 se sont empressés de trouver un contrepoint.

    Ce qui fut chose faite avec l'interview d'une certaine Jennifer Pizzicara, porte-parole de la fondation Concorde, présentée comme un « cercle de réflexion libéral ». Le commentaire en voix off ne fait guère durer le suspense quant aux positions de cette institution sur les retraites : « Rétablir la retraite à 60 ans, financièrement intenable selon eux », tandis que Jennifer Pizzicara assène l'argument fatal : « Ça coûterait 35 milliards d'Euros par an » – affirmation qui s'accompagne d'une petite mise en scène du plus bel effet : le montant s'affiche en rouge à l'écran avec un bruitage qui reproduit un claquement, comme pour frapper de stupeur le téléspectateur.

    ""

    Une nouvelle recherche sur le site de la fondation Concorde permet d'apprendre que ce « think-tank économique » qui entend « faire de la France le pays le plus prospère d'Europe », est « tourné vers les TPE/PME et la petite industrie », et qu'il a « pour préoccupation permanente la compétitivité des entreprises, la création d'emplois, tout en exigeant un État allégé ». Autrement dit, ce qui s'exprime là, est un point de vue patronal. Il ne s'agit pas de dire qu'un tel point de vue est illégitime, mais bien de signaler qu'il est situé, sinon biaisé, tout comme pourrait l'être celui de la CGT ou de Philippe Poutou.

    Problème : le reportage ne croit pas utile de signaler le parti-pris de la Fondation autrement que par la furtive mention d'un « cercle de réflexion libéral », dans le commentaire du sujet. Les journalistes ayant réalisé le sujet n'ont ainsi pas cru nécessaire de signaler que cette institution qui se prétend pourtant « indépendante », entretient des relations étroites avec les Républicains, organisant par exemple tout au long de l'année 2016 un cycle de « petits déjeuners pour une alternance réussie » dans lesquels se succédaient les candidats, de « grands élus » comme Xavier Bertrand ou Laurent Wauquiez, ou encore, dans une rencontre intitulée « Réussir la primaire de la droite et du centre », Thierry Solère, le président du comité d'organisation de la primaire. On a connu indépendance plus farouche !

    De leur côté, les partisans de la retraite à 60 ans auraient sans doute apprécié que leurs propres experts soient interrogés pour démontrer le réalisme de leur proposition.

    ***

    Voilà donc un sujet, ou plutôt une parodie d'information, qui fait l'impasse sur les propositions de sept candidats sur onze, qui s'engage dans une critique unilatérale et sans droit de réponse du programme de deux d'entre eux, convoque des « experts » à l'indépendance plus que douteuse et aux partis-pris flagrants, et présente comme seule politique raisonnable les propositions des deux candidats les plus proches des attentes du patronat.

    Il serait bon que la rédaction de France 2 songe à rendre compte de la campagne plutôt qu'à faire campagne elle-même…


    Éric Giordano

  • Acrimed, soutien de Philippe Poutou ? Mise au point

    10 avril, par Acrimed — L'Association,

    Où il est question de notre indépendance, de nos activités collectives, de nos porte-paroles… et du rôle de Julien Salingue.

    À l'occasion du débat de la campagne présidentielle, organisé le 4 avril 2017, de nombreux médias ont cru bon de mentionner simultanément le rôle que l'un d'entre nous – Julien Salingue – joue comme membre de l'équipe de campagne de Philippe Poutou et son rôle de « co-animateur d'Acrimed » [1] Faute d'avoir vérifié (comme il se doit) leurs informations, ils n'ont pas pris soin de les préciser et, quand il le fallait, de les corriger. À dire vrai, nous ne sommes pas surpris d'avoir à le faire à leur place.

    - Acrimed est une association indépendante : elle ne soutient et n'a jamais soutenu, depuis plus de vingt ans, aucun parti politique et aucun candidat. Mais Acrimed n'est pas une caserne : ses adhérent·e·s sont libres de leur expression politique et partisane pour peu qu'elle n'engage pas notre association et respecte son indépendance ;
    "-" Les articles publiés par Acrimed sont signés. Mais ce sont des articles collectifs, collectivement élaborés et validés (pour que le terme d'« association » ne soit pas un vain mot) ;
    "-" Julien Salingue est bien l'un des rédacteurs de ces articles, longtemps salarié d'Acrimed en qualité de secrétaire de rédaction. Mais, à son initiative, il n'occupe plus ce poste depuis le 1er mars 2017 ;
    "-" Julien Salingue a souvent été le porte-parole d'Acrimed dans plusieurs débats publics, parfois médiatiques. Mais il ne l'est plus depuis plusieurs mois pour éviter tout « mélange des genres » entre ses responsabilités politiques au sein du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) et son activité au sein de notre association.

    Cette mise au point s'adresse à nos lecteurs et à ceux qui nous suivent avec plus ou moins de sympathie. Mais, elle s'adresse surtout aux médias qui ne manqueront pas de la diffuser, comme ils se sont empressés d'associer Acrimed à la campagne de Philippe Poutou et au nom de l'un des membres de son équipe de campagne.

    Le Collectif d'animation (CA) d'Acrimed


    [1] Mentionnés, entre autres et par exemple, dans les articles suivants : sur le site du Parisien ; sur le site de LCI ; sur le site de BuzzFeed ; sur le site de Challenges ; sur le site d'Huffington post, sur le site de France TV info.

... | 36 | 48 | 60 | 72 | 84 | 96 | 108 | 120 | 132 |...

Site

Vous pouvez proposer un site à ajouter dans cette rubrique :


captcha


Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP