libéralisme ou démocratie : accueil

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Actualités, analyses, réflexions, commentaires > Gouvernement pro-nazi en Estonie, une réaction d’Israel Shamir à la (...)

Gouvernement pro-nazi en Estonie, une réaction d’Israel Shamir à la profanation des tombes de Tallinn

mardi 15 mai 2007

Estonie : Les événements de Tallinn vus d’Israël

La décision folle et provocatrice du premier ministre nationaliste estonien Ansip de liquider le monument aux libérateurs de Tallinn avec les restes de soldats ayant participés à la libération de cette ville et inhumés sous se monument, a amené l’Estonie au bord de la guerre civile,

Ces événements ont provoqué une vague d’indignation dans le monde entier, y compris dans la communauté russophone d’Israël. En effet, parmi les soldats enterrés sous le monument de Tallinn, il y avait une jeune fille juive âgée de vingt ans, Elena Moiseevna Varshavskaïa, aide soignante. Elle a péri en libérant Tallinn des envahisseurs nazis. Elle a été enterrée dans la fosse commune au centre de la ville, à côté de ses camarades de combat. Léna a reçu à la naissance le nom de "Lénina", mais avec le temps elle est devenue simplement Elena, avec comme patronyme Mikhaïlovna : à cette époque les Juifs de Russie aspiraient à un sort commun avec celui de leurs compagnons russes, et ils le partageaient jusqu’à la fosse commune de Tallinn.

Avec l’Estonie est apparue une déchirure. Le peuple estonien ne s’est pas repenti pour son soutien massif à l’hitlérisme, pour la destruction du judaïsme estonien (à la différence des Finnois voisins qui ont sauvé des Juifs), Le meilleur de la jeunesse estonienne est allé s’engager dans la S.S. afin d’asservir ses voisins. Les Allemands se sont repentis, même les Français se sont repentis, mais les Estoniens, dont la faute, en proportion à celle des autres peuples, est l’une des plus forte, ne se sont pas repentis.

Après notre victoire en Estonie a eu lieu la dénazification - maintenant les Estoniens l’appellent "la terreur stalino-russe", mais elle était extrêmement molle. Pendant que les Anglo-Américains ont continué, après la victoire, à tuer prés de trois millions d’Allemands, exténuant des centaines de milliers de prisonniers dans les camps. Quand les Polonais et les Tchèques déportèrent leurs citoyens seulement par ce que ils étaient d’origine allemande, quand en France, après la victoire, on été condamnés de quarante à cent mille collabos (y compris les femmes ayant passé une nuit avec un soldat allemand) la dénazification de l’Estonie, des autres pays baltes ainsi que de l’Ukraine occidentale a été réellement de velours et, comme nous voyons maintenant, évidemment insuffisante.

L’âme russe est étrangère à la vindicte et à la vengeance, et après la guerre, les Russes se souciaient plus du retour à la vie normale, que de punir les collaborateurs.

Durant les années qui suivirent la guerre, à l’ouest, la dénazification a continué, devenant une campagne constante, devenant facteur de vie, mais à l’Est, en RDA et en Estonie, les russes étaient prêts à oublier le passé, et regardaient vers l’avenir avec espoir. Malheureusement les Estoniens n’ont pas estimé cela à sa juste valeur. Lorsque après leur indépendance, les Estoniens se mirent à ériger des monuments à leurs S.S., on pouvait comprendre et pardonner cette estime pour leurs frères ayant montré de la vaillance même ci cela était du mauvais côté, était, somme tout, compréhensible. Mais les Estoniens de nouveau ont compris incorrectement les molles réactions venant de l’extérieur de leurs frontières. Ils sont allés plus loin, cette fois, détruisant les monuments, déterrant les tombes. Les discussions au sujet de « l’occupation russe » n’y sont pour rien, Léna Varshavskaïa n’a pas occupé Tallinn, elle l’a libéré et a payé la liberté de cette ville de sa vie. Il aurai tfallu traîner en justice les responsables estoniens ayant affirmé que sous le monument de Tallinn étaient enterrés "des maraudeurs ivres."

Un jour, pour tout cela, il faudra rendre compte ainsi que pour les atrocités des S.S. estoniens.

Israël Shamir

(Traduit du russe par Sarah P. Struve)

Voir en ligne : Le site d’Israel Shamir (nombreux textes en français)

Répondre à cette brève

20 Messages de forum

  • L´invasion nazie se généralise dans les pays baltes,,,

    Voir en ligne : Le retour des nazis au pouvoir en Lettonie

    Répondre à ce message

  • Plusieurs correspondant nous ont fait savoir qu’Israel Shamir était considéré comme antisémite sur plusieurs forums.

    Bien que, pour un citoyen israélien habitant en Israel et prénommé Israel lui-même, cette qualification paraisse à première vue surprenante, il me semble nécessaire de préciser que la publication de ce texte ne présume en rien de l’opinion des membres de l’équipe éditoriale sur d’autres textes qu’au demeurant nous n’avons pas lus (et n’aurons pas le temps de lire).

    Si quelqu’un pense que le présent texte est antisémite, eh bien qu’il nous démontre en quoi, et nous le retirerons. Je considère qu’il s’agit d’un texte antinazi, ce qui, à ce jour tout au moins, n’est pas considéré comme de l’antisémitisme...

    Nous avons, par ailleurs, posté plus haut des liens vers un site de la communauté juive française... qu’à ce jour, personne ne nous a dénoncée comme antisémite elle-même... Gageons que ça viendra...

    Répondre à ce message

  • Le sens profond de la loi sur "la protection des sépultures militaires" adoptée récemment par le Parlement estonien se ramène à ceci : Tallin remet en cause le verdict du Tribunal de Nuremberg. La condamnation du Tribunal des peuples, proclamée à Nuremberg il y a 60 ans, contenait non seulement la condamnation des chefs du nazisme et du Reich nazi, mais aussi du national-socialisme en tant que tel, avec ses théories, ses écrits, ses symboles, ses organisations, ses formations militaires et paramilitaires. Mais le Parlement de Tallin a pris une décision qui met sur le même plan les criminels nazis et les héros qui ont donné leur vie pour la libération du monde de la peste brune. Aujourd’hui, les monuments aux morts élevés aux soldats de l’Armée Rouge et les tombes dans lesquelles reposent leurs sépultures peuvent être "légalement" démolis, déplacés, transportés, regroupés, détruits, à la convenance du plus petit des fonctionnaires, alors que les mémoriaux et les monuments aux soldats de la Waffen SS reçoivent désormais le même statut que les tombes des vainqueurs.

    Parmi les 280 000 hommes qui ont donné leur vie dans cette bataille, figurent également des soldats du Corps estonien de l’Armée Rouge : eux aussi sont oubliés et condamnés par les actuels dirigeants du pays en tant qu’occupants. Tallin voit dans les SS des alliés véritables dans la guerre contre "l’ennemi principal" - la Russie (l’URSS). En Estonie, on loue désormais non pas la coalition anti-hitlérienne, mais ses ennemis mortels, qui ont déclenché la Seconde Guerre mondiale et inondé de sang l’Europe. Des processus analogues se déroulent en Lettonie.

    La thèse sur la prétendue "occupation’" de la part de l’URSS sert de fondement "théorique" à la politique inamicale de la Lettonie et de l’Estonie concernant la Russie et les Russes.

    Après l’attaque lancée par Hitler contre la Pologne, la perspective d’une adhésion de la Lettonie et de l’Estonie au bloc fasciste était devenue une perspective réelle. L’introduction des troupes soviétiques avait pour objectif d’empêcher leur occupation par les Allemands, qui préparaient depuis longtemps la germanisation de la population de l’Estonie et de la Lettonie. Selon des ébauches de plans, dès la deuxième ou troisième génération, les Estoniens et les Lettons résidant dans l’"Ostland" (nom donné aux pays Baltes après leur occupation par les Allemands), devaient devenir de véritables Allemands. Ils auraient alors pu être inclus directement au sein du Reich. En votant, en 1940, lors des élections générales, les citoyens de la Lettonie et de l’Estonie ont résolu la question de l’existence de leur nation : ils ont préféré entrer dans l’URSS parce que, si la différence entre leur dictature et la dictature soviétique était peu importante, au sein de l’Union Soviétique, ils conservaient leur langue et leur culture, autrement dit ce que les nazis s’apprêtaient à éliminer en premier après avoir conquis les pays Baltes.

    L’occupation nazie des pays Baltes et son cortège d’horreurs - camps de concentration, fusillades de masse, épuration ethnique, travail d’esclave - a été oubliée. Notons que les Ukrainiens et les Russes, que les Allemands envoyaient aux travaux forcés dans le Reich, étaient pour une part dirigés vers les pays Baltes, pour travailler pour des patrons qui soutenaient l’Allemagne, la Wehrmacht et les SS. La complaisance vis-à-vis des soutiens des SS en Estonie et en Lettonie a déjà conduit à ce qu’un groupe de partis d’extrême droite voie le jour au Parlement européen.

    L’opinion publique russe est contrainte de réagir. Cela peut se faire sous la forme du refus d’avoir des contacts avec ceux qui font renaître le nazisme, de la réduction des échanges commerciaux, d’une pression sur les autorités officielles russes afin d’obtenir le boycott politique des gouvernements qui montrent en permanence qu’ils refusent de se conduire comme il se doit dans une société normale. Il est impossible de regarder tranquillement les autorités baltes bafouer les victimes du nazisme et louer les criminels de guerre nazis, qui ont sur la conscience quelque 30 millions de vies pour la seule Union Soviétique.

    Voir en ligne : communauté online, la voix de la communauté juive en france

    Répondre à ce message

  • Les soldats russes n’ont pas libéré mais conquis l’Estonie. L’occupation russe des 50 années suivantes est un fait. Que les estiniens il y 50 ans aient collaboré avec les nazis, c’est môche. Ques les estoniens actuels qui, pour la quasi totalité, n’étaient pas nés ou étaient des enfants, veuillent en finir avec les sequelles de l’occupation et de la dictature russe qui les opprimait n’est que justice.

    Répondre à ce message

    • Gouvernement pro-nazi en Estonie, libération ou occupation ? 3 juillet 2007 00:27, par Claude Rainaudi

      Les soldats soviétiques ont bel et bien libéré l’Estonie et beaucoup d’autres pays de l’occupation nazie. D’ailleurs, sans eux, les nazis tiendraient encore l’Europe tout entière, car la guerre s’est jouée à Stalingrad et à Koursk, le reste étant (sanglantes) péripéties.

      Que des Estoniens se sentent occupés par une armée qui a chassé les nazis montre assez bien leurs préférences. La destruction des monuments au libérateurs et l’érection de monuments « aux SS morts pour la patrie » sont affligeantes et montrent bien que l’Estonie n’a vraiment pas sa place dans l’Union Européenne.

      Je ne suis certes pas pro-Étasunien, mais je considèrerais comme une honte nationale que l’on démolisse les monuments en l’honneur des soldats US qui se sont courageusement battus contre les nazis, même si les gouvernements qui les ont envoyés avaient pour but d’annexer la France et d’arrêter ces Russes que vous aimez tant critiquer alors que, sans eux, vous porteriez la croix gammée.

      Répondre à ce message

      • Les soldats sovietique ont OCCUPE et ASSERVI la petite et heroique Esthonie.

        Ce sont eux les criminels, qui ont viole des millions de femmes europeennes et pille notre Continent.

        Quoi qu’on pense de l’ideologie, l’armee allemande et ses allies, a partir de 1944, DEFENDAIENT l’Europe contre la barbarie bolchevique : sans leur sacrifice, l’Armee rouge nauseabonde serait arrivee jusqu’au Pyrenees !

        N’oublions jamais que les Estoniens, dans ce cadre, ont sauve la France du communisme ! Leur resistance nous a permis de gagner du temps contre les hordes reds.

        Il faut interdire le Parti communiste, residu de pourritures liberticides. La croix gammee est interdite, bien, il faut aussi supprimer la faucille et le marteau, symboles du genocide des Baltes.

        Répondre à ce message

        • Gouvernement pro-nazi en Estonie, libération ou occupation ? 30 juillet 2007 18:57, par Claude Rainaudi

          Faut-il commenter ce propos ouvertement anticommuniste et fasciste ?

          Je l’ignore.

          Faut-il l’effacer pour ne pas donner une tribune de plus aux néonazis, qui en ont déjà bien assez maintenant ?

          Je pense que ce n’est pas nécessaire. J’ai déjà dit que j’étais contre toutes les interdictions de présenter une opinion, fût-elle révisionniste, parce que cette interdiction est contre-productive, je m’y tiens.

          Il est intéressant de voir que les fascistes recyclent les termes utilisés par les USA et leurs larbins durant la guerre froide ("barbarie bolchevique", "hordes"), et reprennent la propagande de cette époque (l’Armée Rouge venant en villégiature dans les Pyrénées)...

          Il est intéressant, aussi, de constater que les régimes à la botte des USA (Ukraine, Pays baltes, Pologne) sont aussi des régimes anticommunistes et russophobes qui travaillent à la réhabilitation du nazisme.

          Nos anciens vous ont botté le cul à Stalingrad et à Koursk. Si besoin en était (ce qu’à l’histoire ne plaise !), on recommencera. Les barbares, on n’aime pas ça.

          Répondre à ce message

      • Gouvernement pro-nazi en Estonie, libération ou occupation ? 1er décembre 2007 21:56, par hermann fegelein
        les vrais masacreur et tueur sont les juifs !!!

        Répondre à ce message

        • Gouvernement pro-nazi en Estonie, libération ou occupation ? 2 décembre 2007 09:26, par Claude Rainaudi
          Quand vous aurez fini de massacrer la grammaire et l`orthographe, vous pourrez peut-être nous donner des exemples de ce que vous avancez, ou retourner vous cacher dans votre proverbiale poubelle.

          Répondre à ce message

          • pour un monde uni solidaire mais sans les juifs 2 décembre 2007 17:11, par hermann fegelein
            tant qu’il y aura un juif sur terre les problemes continueront....les juifs ont la chance mais alors une grande chance que les nazi avaient perdu la guerre !! ohhh !!!!!!!!! dommageeeeee !!!! parceque s’il avait gagné la guerre mon interlocuteur dans ce forum ne serait pas en vie !!! et le monde serait plus stable tranquille vivera en paix et serait plus solidaire !!! bye !!!

            Répondre à ce message

            • Il se trouve que c`est l`Union Soviétique qui a gagné cette guerre. Je suis donc toujours en vie, et vous aussi, accessoirement. Comme quoi on n`est pas si méchants. Je vous suggère donc de rejoindre vos ancêtres en ignominie dans les égouts de l`Histoire. Ou d`aller à l`école, on ne sait jamais...

              Répondre à ce message

            • pour un monde uni solidaire mais sans les juifs 31 janvier 2008 16:55, par Marlène
              Discours d’un personnage dont la frustration n’a d’égale que sa haine aveugle. Il faut toujours un coupable, Hitler l’avait bien compris, il faut bien quelqu’un pour prendre sur son dos la responsabilité d’une vie "ratée" et d’un violent complexe d’infériorité. Je te conseille de retourner dans tes livres d’histoire et d’en apprendre un peu plus sur tes héros.

              Répondre à ce message

        • Oui tu as raison, tout ces nazis massacrés avec leur femme et leurs enfants, et ces camps de concentrations, quelle honte ! Encore quelqu’un d’une intelligence rare, mon dieu.

          Répondre à ce message

  • Stephan

    24 mars 2016 09:23, par stephanscoot
    Loved your blog page !!!The stuff that you have remarked up here is superbly wonderful and I vigorously thank you for the same...http://www.lisasasevich.org/

    Répondre à ce message

  • Mr Robin

    5 avril 2016 06:36, par mrrobin
    Thanks for your beyond belief blogs stuff.easyonlinepaydayloan

    Répondre à ce message

  • Kevin Duke

    7 avril 2016 13:03, par Kevin Duke
    Hey enormous stuff or pleasant information you are offering here.100K Factory ultra edition Steve Clayton

    Répondre à ce message

  • I do strongly agree with what the government had to say to all this. They did their part very well and was able to show justice to what you guys were planning to achieve all this while. Just try to convince him. Man bun

    Répondre à ce message

  • تكييف شارب خاصية تدفق الهواء التى من خلالها يتم تكييف المكان بشكل جيد وأيضا تساعد الهواء ان يصل إلى أبعد مسافة 15 متر دون وجود أى عوائق تمنع وصول الهواء ويعمل بسرعة فائقة فى تبريد المكان أوتوماتيكيا دون التدخل ولان تكييف شارب مميز فهو يمنحك كل الخواص وبصورة بسيطة ليسهل عليك أستخدامها ويوجد ايضا فى تكييف شارب ريموت كنترول تستطيع من خلاله التحكم فى كل الأمكانيات الموجودة فى التكييف التى تعمل وضبط درجات الحرارة اسعار تكييف شارب وغلق وفتح التكييف دون القيام بفعل ذلك من خلال هذا الريموت لاسلكى sharp , sharp conditioners

    تكييف شارب مواصفات تكييف شارب و اسعار تكييف شارب العربي من موقع تكييف شارب

    internet speed test - سعر الدولار اليوم

    Répondre à ce message









Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP