libéralisme ou démocratie : accueil

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Actualités, analyses, réflexions, commentaires > Ukraine : un responsable de pogroms antisémites honoré par la "révolution (...)

Ukraine : un responsable de pogroms antisémites honoré par la "révolution orange"

mercredi 17 mai 2006

Dans mon récent article De l’antisémitisme et du révisionnisme en Ukraine et au XXIème siècle, je signalais le développement, sous couvert de la "révolution orange" financée par les USA, d’une vague de racisme antirusse et antisémite en Ukraine.

Les dernières élections ont montré l’effondrement de la popularité des "oranges" qui cherchent maintenant à se partager le gâteau ukrainien dans une coalition incertaine.

En marge de ces tractations, le rideau tombe sur les mobiles obscurs de certains dirigeants, sans doute d’un "orange" plutôt "brun".

Dernière lubie de ces tristes sires, le journal Kommersant-Ukraine nous apprend que, le 1er décembre 2006, à Kiev, à l’angle de la rue Volodimerska et de l’avenue Taras-Chevtchenko, sera inauguré un monument à la gloire de l’Ataman Général Pétlioura.

L’Ataman Général Pétlioura, fut, à son corps défendant, si je puis dire, à l’origine de la création de la LICA (Ligue contre l’antisémitisme), actuellement LICRA. Ce grand pourfendeur de Juifs, civils de préférence, fut en effet abattu par Samuel Schwartzbard, un Juif révolutionnaire, en plein Paris, le 25 mai 1926. Le sinistre ataman avait fui la révolution communiste et se croyait à l’abri chez nous.

D’après le site de la LICRA :

« Le jeune homme, d’origine juive, avoue spontanément qu’il a voulu, par son geste, venger les siens victimes des pogroms organisés en Ukraine sous le régime des tsars. Or, l’un des responsables de ces expéditions "punitives" dirigées contre les populations juives est précisément l’homme que Samuel Schwartzbard a abattu en plein Paris.

Déféré devant la Cour d’Assises de la Seine, l’inculpé est défendu par Me Henry Torrès, un des ténors du barreau de l’époque.

Le procès fait grand bruit. Un jeune journaliste qui suit les audiences du tribunal avec une attention soutenue, lance une campagne d’opinion en faveur de l’acquittement du meurtrier. Ce jeune chroniqueur judiciaire s’appelle Bernard Lecache. Son but est de sauver la vie de Samuel Schwartzbard [et son] combat contre les persécutions raciales et antisémites qui sévissent de par le monde.

Pour ce faire Bernard Lecache crée "la Ligue contre les Pogroms" à laquelle adhérent d’enthousiasme des personnalités influentes comme Victor Basch, Léon Blum, Albert Einstein, Edouard Fleg, Maxime Gorki, Paul Langevin, la Comtesse de Noailles, Georges Pioch, Séverine, André Spire. Le 26 octobre 1927, après la plaidoirie de Me Henry Torrès, dont toute la presse souligne la hauteur de vue et la force de conviction, les jurés de la Cour d’Assises de Paris déclarent Samuel Schwartzbard "non coupable". C’est l’acquittement dont l’annonce est saluée par les applaudissements du public.

Dans les jours qui suivent la Ligue contre les Pogroms se transforme en Ligue Internationale Contre l’Antisémitisme (LICA). »

C’est bien cet Ataman Général Pétrioula, pogromiste en chef de l’Ukraine tzariste, que les grands démocrates de la "révolution orange" ont l’intention de statufier.

CR

Répondre à cette brève

60 Messages de forum

  • Et aujourd’hui à Paris, le Comité représentatif de la communauté ukrainienne de France, la bibliothèque Petlioura et l’ambassade d’Ukraine en France fête le 80ème anniversaire de la "tragique disparition" de Petlioura.

    Mes pensées vont vers Schwarzbard et vers les victimes innombrables de l’ataman.

    Répondre à ce message

    • Ne soyez pas crétins ! Le grand Leader sioniste Jabotynsky lui-même n’a jamais accusé Pétlioura d’être antisémite ni d’avoir seulement "toléré" les pogroms. Renseignez-vous un peu sur les lois prises par cet Otaman pour lutter contre les pogroms, sur la composition de son gouvernement comprenant entre autres A. Margoline, A. Revoutsky, S. Goldelman... les tentatives répétées d’ Elie Dobkowski, relation de S. Schwarzbard, pour être entendu par le juge et disculper Pétlioura des crimes que lui attribuait une certaine propagande de gauche. Oui, la mémoire des victimes de ces pogroms doit être honorée mais elle ne saurait s’accomoder de cette nouvelle campagne de diffamation. Ou qu’on m’explique comment le Congrès juif américain a pu prendre la défense de Pétlioura à cette époque.... !!

      Mykola

      Répondre à ce message

      • Citer Vladimir Jabotinsky pour la défense de Petlioura n’est pas forcément de bonne gestion... quelques éléments de la biographie de cet autre sale type :

        L’hataman Simon Petlioura fut le chef du gouvernement indépendantiste Ukrainien entre 1918 et 1920, pendant la guerre civile russe. Sous le cri de guerre "mort aux juifs et aux Bolcheviques", ses troupes commirent de nombreux massacres de juifs, que certains évaluent à 40.000 victimes.

        En Août 1921, son gouvernement en exil prit contact avec Jabotinsky pour lui annoncer une prochaine offensive contre l’URSS (qui n’aura pas lieu). Petlioura proposait à Jabotinsky la création d’une "gendarmerie juive" chargée de sécuriser les zones juives pendant la reconquête de l’Ukraine (sans se mêler aux combats), afin d’éviter des massacres. Les nationalistes Ukrainiens étaient très mal vue internationalement depuis les massacres anti-juifs, et ils tentaient de reprendre l’initiative dans ce domaine. En Septembre 1921, Jabotinsky signa un accord sans en référer à la direction de l’OSM, dont il était membre. Il le justifia par la volonté de protéger les juifs contre de nouveaux massacres.

        Le rejet de l’accord fut très large au sein de la diaspora. La gauche, mais pas seulement elle, accusa Jabotinsky de se lier à un massacreur de juifs par anti-communisme.

        En 1933, la gauche prend le contrôle de l’OSM, et les relations avec cette dernière se dégradent rapidement. Jabotinsky déteste la gauche et David Ben Gourion. Ce dernier le traitera d’ailleurs de "Vladimir Hitler", en l’accusant de sympathie fasciste, ce que Jabotinsky niera toujours.

        De fait, des sympathisants fascistes proclamés opèrent bien sur l’aile droite du parti révisionniste (Brit Ha’birionim sous l’autorité de Abba Ahiméir, ou le poète Uri Zvi Greenberg). Tout en refusant de les suivre, Jabotinsky refusera aussi de rompre avec eux. En 1933, on verra même Abba Ahiméir approuver certains aspects du nazisme (en particulier « la pulpe anti-marxiste », selon son expression), par anti-communisme. Cette sortie provoquera par contre la fureur de Jabotinsky, très inquiet devant la montée du nazisme.

        Jabotinsky encourage la décision de la milice juive de droite, proche du parti révisionniste, l’Irgoun, de se livrer à des réprésailles aveugles contre la population arabe. Il devient le responsable officiel de l’Irgoun (il n’aura qu’un commandement lointain et très général).

        L’Irgoun mènera de nombreux attentats contre des civils, ce qui lui vaut les critiques des instances officielles du Yichouv (communauté juive en Palestine) et le classement par les Britanniques comme organisation terroriste. On estime qu’environ 200 à 250 civils arabes seront tués dans des opérations de l’Irgoun pendant cette période.

        Jabotinsky approuve les attentats. Ainsi, le 27 février 1939, 27 Arabes sont tués au hasard dans les rues de Haïfa, Tel-Aviv et Jérusalem, ce qui entraîne les félicitations de Jabotinsky (« votre réponse aux manifestations de victoire des ennemis de l’État juif a produit un effet énorme et positif » - lettre de Jabotinsky à David Ratziel, chef de l’Irgoun - archives Jabotinsky).

        Le bilan politique de ces actions semble au final plutôt négatif. L’utilisation du terrorisme sur le modèle des terroristes arabes est largement condamné par le Yichouv et isole la droite nationaliste, l’Irgoun et Jabotinsky.

        (d’après wikipedia)

        Un massacreur d’Arabes pour soutenir un massacreur de Juifs... Belle référence !

        Vous en avez d’autres ?

        Répondre à ce message

    • Vu sur le site de la Metula News Agency Intéressant Cliquez sur le lien ci-dessous :

      Voir en ligne : Le soldat inconnu s’est retourné dans sa tombe

      Répondre à ce message

    • Bonjour, Pardonnez-moi mais comment pouvez-vous être aussi ignorant de l’histoire de cette malheureuse Ukraine oppressée durant des siècles par les Tatars, les Turcs, les Polonais et surtout les Russes, les Allemands puis les Soviétiques ? Les ouvrages ou les publications sur internet ne manquent pas. Intéressez-vous de manière raisonnée et objective ne serait-ce qu’aux périodes de la révolution bolchévique et de la IIème guerre mondiale et vous verrez que les Ukrainiens n’ont pas été plus antisémites ou pogromistes que les Russes ou les Français eux-mêmes. Etudiez donc un peu la vie de S. Petlura et cessez de glorifier son assassin à la solde des Soviétiques Et pourquoi ne pas vous pencher aussi sur la famine artificielle planifiée par le pouvoir stalinien, qui a exterminé entre 5 et 10 millions de paysans ukrainiens en 1932/33 ?

      C’est amicalement et sans haine que je vous fais ces remarques en espérant vous faire réfléchir sur l’opprobre que vous exercez sur la mémoire d’un peuple douloureusement meurtri par l’Histoire. Bien à vous.

      Basile CHRIN

      Répondre à ce message

      • « Intéressez-vous de manière raisonnée et objective ne serait-ce qu’aux périodes de la révolution bolchévique et de la IIème guerre mondiale et vous verrez que les Ukrainiens n’ont pas été plus antisémites ou pogromistes que les Russes ou les Français eux-mêmes. »

        C`est exactement ce que je dis.

        Ceux que je condamne ce sont les nazis, pas les Ukrainiens, dont beaucoup ont combattu la "peste brune" avec héroïsme, dans les rangs de l`Armée Rouge, ou de la résistance.

        Je regrette que ces nazis soient maintenant présents a la Rada et réhabilités par les salauds qui ont pris le pouvoir dans ce pays.

        Ma position a ce sujet est d`ailleurs claire depuis longtemps, voir, par exemple, ce que je disais ici même, voici près de deux ans :

        «  Ce n’est pas l’Ukraine !

        Je tiens à éviter que mon signalement, par ce rapport d’étonnement, de la progression des racismes antisémite et anti-russe chez certains Ukrainiens puissent engendrer un racisme, tout aussi stupide, contre les Ukrainiens, ou même contre les Ukrainiens de l’Ouest.

        Il y a, bien entendu, en Ukraine comme en Grande-Bretagne, en Pologne ou même en France, un petit nombre de pauvres types qui — haine d’eux-mêmes ou haine de l’autre ? — se rasent le crâne comme d’aucuns se font pousser la barbe, pour taper sur qui leur déplaît, en bande, comme il se doit. Ils constituent sans doute une nuisance et peuvent occasionnellement blesser ou tuer. Mais ce qui se passe actuellement en Ukraine est bien plus inquiétant que la saturation de rares neurones par un excès de testostérone et de mauvaise bière. Il s’agit de l’expression ouverte d’un racisme radical (anti-juif et anti-russe) par des dirigeants de partis au pouvoir, accompagné d’un discours politique construit sous une apparence de rationalité. En effet, on peut aimer, ou pas, les Juifs, les Tsiganes, les Russes, les coiffeurs ou la police de proximité — que l’avenir nous préserve d’une police des sentiments ! — lorsque cela reste dans la sphère privée. On peut aussi aimer — ou pas — les gens qui expriment de tels sentiments. Lorsque des sentiments de haine sortent de la sphère privée, ils constituent généralement une infraction, sanctionnée par les lois des pays civilisés, qui relève du droit commun. Organiser des conférences « universitaires », faire signer des pétitions, développer une propagande, entraîner des milices et organiser un appareil politique relèvent d’une autre dimension. Il ne s’agit plus de sentiments ni même de leurs débordements, il s’agit d’une volonté politique. Même si la plupart des dirigeants « oranges », et leurs commanditaires étasuniens, ne sont probablement pas nazis eux-mêmes, ils sont prêts à s’acoquiner avec cette engeance lorsque cela les arrange.

        Nous constatons par ailleurs que cette expression ouverte de racisme anti-juif et anti-russe s’accompagne d’une impunité totale. Laisser faire sans réagir pourrait rapidement nous mener à des tragédies que nous aurions cru relever d’un passé heureusement révolu. [...]

        Toutefois, l’Ukraine est un grand pays et un pays aux multiples sensibilités, à l’histoire complexe. La Côte et l’Est du pays forment un bloc qui a résisté à la vague « orange » et qui résiste à la vague « brune ». Cette zone héberge 80% de l’industrie ukrainienne. Dans l’Ouest du pays, même si, pour des raisons historiques, on trouve beaucoup plus de gens sensibles à la propagande raciste, la tradition antinazie reste vivace. N’oublions pas que c’est avec le bombardement de Kiev, la capitale ukrainienne, qu’Hitler commença l’attaque contre l’Union Soviétique, attaque qui entraîna, après une âpre lutte et 20 millions de morts, sa défaite devant Stalingrad. Souvenons-nous que les soldats soviétiques qui libérèrent Auschwitz et Buchenwald comptaient beaucoup d’Ukrainiens dans leurs rangs et que la résistance, sur le territoire de l’Ukraine, fut une plaie ouverte au flanc des armées nazies. »

        Vous pouvez cliquer pour lire l`article complet : De l’antisémitisme et du révisionnisme en Ukraine et au XXIème siècle

        Répondre à ce message

  • Et voici la réponse d’un député ukrainien :

    On le sait bien que, plus le mensonge est cynique, plus il ressemble à la vérité. Cette fameuse thèse constituait depuis longtemps la pierre angulaire de tout mécanisme de propagande sous les régimes totalitaires. C’est forcément elle qui a été utilisée avec succès par les agents soviétiques en France lors du procès dans l’affaire de l’assassinat d’un des fondateurs de l’Etat ukrainien, Simon Petlura. C’est bien cette thèse qui a transformé le procès contre l’assassin de Petlura en accusations adressées au Président de la RPU (République Populaire Ukrainienne) d’avoir organisé, à l’époque, les massacres juifs pendant la courte période de l’existence de la République Ukrainienne indépendante. En fait, ce n’était pas autant le procès contre Petlura, que plutôt contre les tentatives de l’Ukraine de ressusciter son indépendance. Même aujourd’hui certains opposants n’arrivent pas à se résigner à l’Ukraine libre. La LICRA - une organisation qui se qualifie comme celle qui défend les droits de l’homme, diffame l’Ukraine en utilisant pour cela les " arguments " qui viennent des outils traditionnels de l’idéologie soviétique sur l’antisémitisme de la nation ukrainienne comme un trait naturel de notre peuple.

    Ayant lu l’article de Monsieur Patrick Gaubert, président de la LICRA, j’ai eu le sentiment de revenir de 30 ans en arrière dans l’Etat soviétique de Brejnev et Andropov. N’ayant jamais vu Monsieur Gaubert mais, ayant lu ses propos, j’ai perçu dans ses expressions la fameuse étiquette - "nationaliste " aussitôt les visages sont apparus des bourreaux du KGB et des fonctionnaires du Parti communiste soviétique qui m’interrogeaient, ainsi que mes frères, dans la lutte pour l’indépendance de l’Ukraine. Ce n’est pas le mensonge du pouvoir qui était le plus ignoble à l’époque mais la politique bien ciblée visant à limiter aux gens l’accès à l’information alternative et les tentatives de la présenter sous un aspect favorable au Parti communiste soviétique. C’est pourquoi ma réplique n’est pas autant adressée à Monsieur Gaubert, président de la LICRA, elle exprime plutôt le souhait d’attirer l’attention de ses compatriotes à qui il interdit d’avoir le droit à une autre vérité, sauf, bien entendu, la sienne, mais aussi le droit même au doute. Et ceci " grâce " à son habileté à restreindre ou altérer consciemment les informations historiques. Car à l’époque, le doute a été engendré par l’opinion libre et véritablement démocratique de la France qui contrastait avec les inculpations contre Petlura, ainsi qu’avec la position de la LICRA d’alors. " L’assassinat de Petlura - c’est une terreur bolcheviste en France " - ainsi écrivaient en 1926-1927 Le Figaro , Le Temps , L’Echo de Paris , L’Action Française , Le Gaulois , L’Avenir, L’Intransigeant , Paris Midi , Comedia , Le Journal et autres.

    Est-il possible que Monsieur le président pense tout comme les anciens fonctionnaires du Parti communiste soviétique que l’opinion publique de la France n’ait pas accès aux travaux scientifiques des chercheurs français contemporains et notamment de ceux qui sont d’origine juive ? Il s’agit, par exemple, de Monsieur Léon Poliakov, Directeur de recherche honoraire au CNRS. Même pas un seul mot de son article, paru dans L’Information juive en octobre 1986, ne permet aux Français de mettre en doute ses dogmes sur l’antisémitisme de Petlura et de toute la Nation ukrainienne. Même le journal français bien connu L’Avenir constatait en 1927 que " l’assassinat de Petlura n’était pas une vengeance juive " et que ce n’est pas son Gouvernement qui était derrière les pogromes que Monsieur Gaubert impute à Petlura, mais l’armée d’occupation bolcheviste. Est-il possible de ne pas sous-estimer à un tel point des millions de lecteurs du journal Le Monde quand le président de LICRA impute les massacres juifs à Petlura ? Est-ce qu’il pense vraiment que les Français ne lisaient pas les livres, interdits à l’époque en URSS, de l’écrivain juif Issak Babel tels que Cavalerie rouge et Les chroniques ? Ces oeuvres de l’écrivain qui a été torturé à mort par le KGB sont largement traduites en France. Ils témoignent avec éloquence que les massacres ont été inspirés et organisés par les détachements bolchevistes des commandants soviétiques, aussi bien que par l’armée monarchiste russe de Dénikine. Monsieur le président de la LICRA a qualifié le gouvernement de Petlura comme antisémite. Est-ce que, en effet, il croit qu’un simple citoyen français ne soit pas capable de trouver sur l’Internet les informations sur le fait qu’une bonne partie des membres du gouvernement de Petlura était d’origine juive et que c’est sous sa présidence que le ministère aux affaires juives a été créé.

    Monsieur Gaubert compte peut-être sur l’ignorance de la société française de la situation actuelle en Ukraine et donc, accuse l’Etat d’antisémitisme. Alors, je tiens à l’informer que la moitié parmi les 20 personnes les plus riches en Ukraine sont d’origine juive. Il y a aussi des représentants de la nationalité juive dans les organes du pouvoir central et régional en Ukraine. Est-ce que Monsieur Gaubert considère que le Président de l’Ukraine se permettrait de déposer officiellement une gerbe à la personne soupçonnée d’un iota d’être impliqué dans les pogromes antisémites ? Des millions de téléspectateurs en France et en Ukraine en étaient les témoins. J’ai beaucoup réfléchi pourquoi les répliques de Monsieur Gaubert sont écrites dans l’esprit si nerveux et presque hystérique. Et j’ai compris que le 80ème anniversaire de l’assassinat de Petlura, leader de la nation ukrainienne, nous fait revenir à la fin des années 1920 du siècle passé, c’est-à-dire, à cet ignoble procès qui a été inspiré contre l’Ukraine par les services spéciaux de Moscou bolcheviste. Ceux qui étaient derrière ce procès ont peur d’être dévoilés. Mais la vérité n’est pas loin. L’histoire contemporaine de l’Ukraine démocratique y contribue sensiblement. Elle rend à son peuple la vérité qui a été défigurée par des années du régime totalitaire soviétique et torturée dans les geôles du KGB. J’ai beaucoup de respect pour les juifs, je connais bien et je respecte la culture juive, c’est pourquoi j’éprouve un sentiment de compassion pour les 6 millions de victimes de l’Holocauste et je me permets de faire remarquer que les organisations juives en Ukraine ne partagent absolument pas la position de Monsieur Gaubert à l’égard de Simon Petlura.

    Et pour terminer, puisque Monsieur Gaubert ajoute à ses fameuses insinuations sur l’antisémitisme de Petlura une idée que la renaissance de l’indépendance ukrainienne a été pavée par les Etats-Unis, il ne me reste pas d’autre chose que de citer Abraham Lincoln qui disait que " vous pouvez tromper quelques-uns tout le temps, un certain temps tromper tout le monde, mais vous ne pouvez pas tromper tous tout le temps ".

    Andriy Shkil Député du Parlement ukrainien, Ancien détenu politique

    Répondre à ce message

    • Andriy Shkil Député du Parlement ukrainien est une ordure nazie

      Après Jabotynsky, figure peu reluisante d’un sionisme pour le moins douteux, voici qu’à l’apppui du pogromiste Petlioura, on cite Andriy Shkil. Il faudrait trouver plus crédible pour me convaincre.

      Andriy Shkil est l’un des dirigeant de l’UNA UNSO.

      L’UNSO (Ukrainska natsionalna samooborona) est une milice fasciste qui dépend de l’UNA (Ukrainska natsionalna assembleya ). L’UNA entretient et entraîne des centaines de nervis, entre autres dans un camp proche de Touzla, finance une propagande massive, dispose d’une station de télévision nommée « Pravyi breg » ... sans que l’on sache bien d’où vient l’argent.

      On pourra lire avec quelque intérêt cet extrait de leur prose : « Le prochain millénaire verra l’aggravation du combat entre deux mondes qui s’opposent - l’aryen et le sémitique -, entre les forces du Bien et celles du Mal. L’Ukraine, sous la direction de l’UNA-UNSO devra être à l’avant-garde de la civilisation aryenne. Que les Youtres sont les serviteurs du Démon est évident dans la Bible, le Talmud, la Torah, les Protocoles des Sages de Sion et dans l’ensemble de l’histoire du peuple youtre. Qui a créé les enseignements sataniques du Communisme ? Qui a bâti cet Empire du Mal qu’était l’URSS ? Qui étaient les membres de la Tchéka ? Qui a détruit les églises, affamé les masses et détruit l’élite de l’Ukraine ? ... Les Allemands avaient raison quand ils ont organisé leur autodafé (sic.)... ». Etc.

      Pouir voir quelsques photos d’Andriy Shkil, il suffit d’aller en bas de l’article De l’antisémitisme et du révisionnisme en Ukraine et au XXIème siècle. Je pense que les uniformes et les drapeaux arborés par cette crapule et par ses sicaires se passent de commentaire.

      Voir en ligne : Un joli portrait d’Andriy Shkil, député de la "révolution orange"

      Répondre à ce message

      • Voici ce que l’UNHCR pense de ce "député" :

        Ukraine : information sur l’idéologie, les objectifs, l’organisation et les activités de l’Assemblée nationaliste ukrainienne-Organisation d’autodéfense nationaliste ukrainienne (Ukrainian Nationalist Assembly-Ukrainian Nationalist Self-Defense Organization - UNA-UNSO) ; traitement que réservent les autorités aux membres de l’UNA-UNSO (janv. 1999-août 2004) Date : 30 Aug 2004 | Responses to Information Requests

        L’Assemblée nationaliste ukrainienne-Organisation d’autodéfense nationaliste ukrainienne, son idéologie, ses objectifs et son organisation

        Fondée en 1990 (UNA-UNSO s.d.a) et située à Kiev (ibid. s.d.c), l’Assemblée nationaliste ukrainienne-Organisation d’autodéfense nationaliste ukrainienne (Ukrainian Nationalist Assembly-Ukrainian Nationalist Self-Defense Organization - UNA-UNSO) a été décrite comme une entité paramilitaire (ibid. s.d.b ; Trud 5 déc. 2000), comme un [traduction] « groupe néo-fasciste » (FSU Monitor 14 janv. 2001) et comme un parti nationaliste (Interfax 9 juill. 2004 ; UPI 3 févr. 2002 ; Interfax 27 déc. 2002 ; ibid. 9 mars 2001 ; BBC 10 mars 2001 ; Trud 5 déc. 2000 ; AP 4 avr. 2000), radical (Ukraine Public Radio Online 18 mars 2003 ; Interfax 9 mars 2001), antisémite (BBC 26 déc. 2002 ; FSU Monitor 19 janv. 2001), extrémiste (UPI 3 févr. 2002 ; RFE/RL 20 nov. 2001) et de droite (ibid.). Deux sources ont mentionné que l’UNA est le parti nationaliste alors que l’UNSO est son aile paramilitaire (RFE/RL 20 nov. 2001 ; Trud 5 déc. 2000). Selon un article de Trud, quotidien russe de Moscou, l’UNA-UNSO est une organisation nationaliste [traduction] « parmi les plus agressives » d’Ukraine (5 déc. 2000). L’article se poursuit en mentionnant ce qui suit : [traduction] « (o(rganisée selon le modèle de la mafia sicilienne, la "famille" de l’UNA-UNSO est une organisation extraordinairement secrète. La liste de ses membres est connue uniquement par les chefs de certaines structures » (Trud 5 déc. 2000).

        Obshchaya Gazeta, un journal hebdomadaire de Moscou publié en russe, a mentionné que le [traduction] « "prophète" » de l’idéologie de l’UNA-UNSO est Dmitriy Dontsov, un philosophe qui [traduction] « a divisé le monde entre les Cosaques et les troupeaux de porcs. Les gens de l’UNSO se sont déclarés Cosaques » (11 janv. 2001). Selon l’information trouvée sur le site Internet de l’UNA-UNSO, l’organisation a des [traduction] « aspirations impérialistes » (UNA-UNSO s.d.b) et ses objectifs sont :

        [traduction]

        [...] de renverser le gouvernement actuel de l’Ukraine, parce qu’il est anti-national ; de lutter contre la mafia, parce qu’elle est criminelle ; de lutter contre les homosexuels, parce qu’ils sont une aberration de la nature ; de lutter contre les juifs, parce qu’ils détiennent toutes les banques et les médias. [...] L’IRA (Armée républicaine irlandaise(, le mouvement de la résistance kurde, les moudjahidines d’Afghanistan (et( les révolutionnaires cubains sont tous des modèles à suivre (ibid. s.d.c).

        L’organisation [traduction] « rêve pour l’Ukraine d’une indépendance économique totale de la Russie » (FSU Monitor 14 mars 2000). Sa politique nationale se fonde sur les idées suivantes :

        [traduction]

        [...] l’égalité sociale, l’opposition aux « gros riches », la redistribution des revenus nationaux en faveur des travailleurs, l’implication active d’un gouvernement fort dans l’économie, [...] ainsi que les valeurs traditionnelles que sont la famille, le peuple, la discipline et l’État (UNA-UNSO s.d.b).

        À la fin de 2002, l’UNA-UNSO était dirigée par Andreï Shkil (ibid. ; Interfax 27 déc. 2002 ; Kyiv Post 18 avr. 2002 ; RFE/RL 22 mars 2001 ; Intelnews 27 déc. 2000), qui a été élu au Parlement en 2002 (Kyiv Post 18 avr. 2002). Aucune information indiquant si M. Shkil est toujours le chef de l’UNA-UNSO en 2004 n’a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

        Entre 1994 et 1996, l’organisation a établi des sections dans chacune des provinces de l’Ukraine ainsi qu’à Moscou (UNA-UNSO s.d.b). Au fil des ans, l’UNA-UNSO a réussi à étendre son influence en Ukraine d’ouest en est (ibid.).

        En 1995, l’UNA-UNSO a temporairement été interdite (RFE/RL 30 juin 2003) et même si son existence est largement tolérée par le gouvernement, l’organisation n’est toujours pas enregistrée auprès du ministère de la Justice (Trud 5 déc. 2000 ; Obshchaya Gazeta 11 janv. 2001). Entre-temps, l’organisation s’est jointe au bloc Ioulia Timochenko (RFE/RL 30 juin 2003) et à la coalition électorale appelée Rukh (Mouvement) (Interfax 9 juill. 2004).

        Répondre à ce message

        • En voyant vos sources, on comprend tout !

          Répondre à ce message

        • > Andriy Shkil Député du Parlement ukrainien est une ordure nazie 1er septembre 2006 23:50, par Petliura Symon

          Avant d’écrire n’importe quoi, allez sur leur site web, lisez leur programme, l’origine de leur symbolique... Ignorance, quand tu nous tiens http://www.una-unso.org/ (et il y a même une version en anglais, spécialement pour vous, ils sont prévenant, non ?)

          En un mot, ce que vous écriver, malgré toutes vos sources trops (dés)informés est à peu près faux...

          Et sur Petliura ... quoi dire... C’est le Dreyfus Ukrainien ! Un innocent injustement accusé, trainé et dénigré sur la place publique...

          Voir en ligne : http://www.una-unso.org/

          Répondre à ce message

          • > La prose de L’UNA-UNSO, secte de fascistes illuminés... 28 août 2007 23:56, par Claude Rainaudi

            Suivant le conseil du bien intentionné défenseur de Pétlioura... Je suis allé voir...

            Extraits de ce florilège de délire mystico-nazi :

            «  The Ukrainian Nation : Aryan Prehistory and Historical Mission

            Ukrainian nationalists depict the establishment of an ethnic totalitarian state as the organic continuation of the history of the Aryan race, of which the ancient Ukrainians were the progenitors. The ideologists present such constructs, as the incarnation of the Aryan spirit of the nation with the myth of Ukrainian origins as the prehistory of the contemporary state that is destined to radically remake the world and purify it from Evil.

            What kind of nation should the revived Ukraine be in order to fulfill its historic mission ? According to the national-radicals, it would first have to return to its Aryan roots, reviving the militant Aryan spirit and the rich pre-Christian culture. All the nationalists agree about the Aryan primacy of the Ukrainians, disagreeing only as to which of their groups most represents the Aryan spirit and is most worthy of serving as the nucleus of the revived nation. In their publications, they stress that all Indo-European peoples derive from the Ukrainians, including the Indo-Germanic groups who erroneously considered themselves the first truly Aryan people. Russians, who also claim Aryan primacy, are excluded from the Aryan family (and in some articles, are not even considered part of the Slavs !) ; the Russian ethnic and national development was later, and Russia should be referred to as Northeast Ukraine. These nationalists reject the “dogma of imperial history” according to which the “kindred East Slavic peoples” (Russians, Ukrainians, and Belorussians) come from a single “ancient Russian people.”67They deny to the Russians a prehistoric past. »

            « The messianic role of Ukraine is the future Europe and the world is a logical continuation of the idea of the destiny of the people : “We shall build a Great Ukraine and establish a New Europe, in which there will be no room for a cult of the lower instincts. We need not a ‘common European home’ but a Europe of nations. The spirit of Ancient Aryans hovers over Ukraine. We thirst for revenge.” Against whom and for what does the nation of Aryans thirst for revenge ? Who is the enemy who must be overcome by Ukrainian Aryans in order to fulfill their historic mission ? The answer is obvious — the Jews. [...] It is expressed in Ukrainian radical nationalist propaganda, for example, in an article entitled “The Cleansers” :

            We must recognize our messianism, our holy obligation toward Ukraine and all of humanity.... The next millenium will be marked by an aggravation of the struggle between two opposing worlds — the Aryan one and the Semitic one, between the forces of Good and those of Evil. Ukraine, headed by UNA-UNSO should be the vanguard of Aryan civilization. That the kikes are the servants of the Devil is obvious from the Bible, the Talmud, the Torah, the Protocols of the Elders of Zion and from the whole history of the kike people. Who created the satanic teaching of Communism ? Who built the Evil Empire of the USSR ? Who were members of the CheKa ? Who destroyed churches, organized the mass starvation and the destruction of the elite of the Ukraine ?... The Germans were right when they made their autos-da-fe... »

            Hallucinant ?

            Et c’est bien sur le site de cette bande de malades : http://www.una-unso.org/av/mainview.asp ?TT_id=17&TX_id=402

            Il y en a encore (au même endroit)

            (NdT : "kike" = "youtre")

            «  Fascism...revealed the forgotten light of great ideas :... authoritarianism, hierarchy, duty, and discipline.” He argues that for fascism, the nation is an absolute value ; identifying the nation with the state, fascism represents the system that guarantees national development. Italian fascism and Nazism strengthened their countries by opposing the degenerate ideas of “Marxist-kike internationalism” and the violence “of all-penetrating kike capital which...has stifled the national economy.” They have shown that national dictatorship, ethnocracy, is the only way to liberate oneself from the foreigner’s alien yoke. An ethnocracy should establish itself by domination the “socially useful strata.  »

            « Author views Russians and Jews as able to survive and multiply within the weakened and neglected Ukrainian organism. They should be ruthlessly and immediately destroyed, converted into “biomass” as he puts it. He proposes “cleansing units” modeled after Hitler’s Einsatzgruppen and even suggests having these units operate within the territories of other countries to which the Ukraine lays claim. Aggression is a precondition for development that will lead to the survival of the “best.” He calls for bloodshed in the “titanic struggle of a cosmic game” so that the “national idea” will “arouse Ukrainian history from its slumber” so that it does not remain stranded “halfway between the Kike’s church [i.e., the Orthodox Church with its “Jewish” roots] and the Kike’s tavern." »

            « He proposes an Islamic-type religious-political system be adopted in place of the degenerate Western, Judeo-Christian model, based rather on that of Iran and Iraq whom he views a promising allies for his country. He even ponders the possibility of a nuclear war between Israel and the Arab nations as part of the clash of two hostile psychological and biological worlds. »

            Bon, si vous avez encore des liens...

            Répondre à ce message

      • M. Rainaudi, que savez-vous de l’OUN et de l’UPA ?

        Que pouvez-vous m’en dire ?

        Merci.

        Répondre à ce message

        • Merci de votre question.

          N’ayant malheureusement aucune expertise de ces organisations, de leurs liens (l’une est parfois présentée comme la branche armée de l’autre) ni de la période où elles sévirent, je ne peux que vous donner une réponse très générale.

          Actives surtout dans l’Ouest de l’Ukraine, elles collaborèrent activement, dans un premier temps, avec les envahisseurs nazis, massacrant par milliers Juifs et Polonais. Puis les nazis se souvinrent que les Ukrainiens étaient des Slaves et se retournèrent contre leurs alliés, poussant ceux-ci à la clandestinité. Ces organisations semblent avoir sombré dans le grand banditisme avant de s’éteindre dans les années 50.

          Il semble, étrangement, qu’on puisse leur attribuer plus de crimes contre l’humanité ou de crimes de guerre qu’à la division SS Galicie, qui, comme son nom l’indique, recrutait, elle aussi, principalement dans l’Ouest.

          Je pense surtout regrettable que l’arrivée des pantins bushistes de la "révolution orange", parmi lesquels des nazis comme Andrei Chkil et sa bande, donne de l’Ukraine l’image d’un pays de collabos, ce qui est entièrement faux. Beaucoup d’Ukrainiens se sont courageusement battus dans l’Armée rouge et beaucoup sont tombés pour tous nous protéger de la terreur nazie. C’est de ceux-là qu’il faudrait parler.

          Répondre à ce message

    • Ceux qui se posent des questions sur la profondeur de l’antisémitisme chez les nationalistes ukrainiens liront avec intérêt la lettre ci-dessous qu’Ashkold Lozynskyj, président du congrès ukrainien mondial, a envoé au New York Times en juillet 2002 en réponse à un article qui ne lui avait pas plu. Ce texte est sur le site du congrès ukrainien mondial :

      http://www.ukrainianworldcongress.net/newsletters/2002,%20%238%20(45)/index.html

      En france ce texte aurait conduit immédiatement ce monsieur devant les tribunaux.

      UWC PRESIDENT RESPONDS TO ANTI UKRAINIAN ARTICLE In response to a defamatory article which appeared in “The New York Times” magazine, UWC President Askold S. Lozynskyj wrote :

      I was struck, in particular, by Daniel Mendelsohn’s statement that “after the Soviets took over that part of Galicia in 1939 the Jews there had two years of relative security thanks to the Ribbentrop-Molotov pact...” The Soviet occupation of western Ukraine in 1939 brought about the arrests and internment of tens of thousands of Ukrainians accused of patriotic activity. When the Soviets were forced to retreat from the invading Nazis in June 1941, they slaughtered their prisoners. This was accomplished with the assistance of local Communists, primarily of Jewish ethnicity. Unfortunately, this slaughter was not an aberration of Soviet activity in Ukraine or Jewish complicity. Earlier in 1932-33 in eastern Ukraine, the Soviets murdered some 7 million Ukrainian men, women and children through a strategically planned forced famine genocide. The man entrusted by Joseph Stalin to carry out this crime was a Jew, Lazar Kaganovich. Norman Davies, the renowned British historian has concluded that no nation lost more people in the 20th century than the Ukrainian. To a large degree this was a result of both Communist and Nazi activity in Ukraine. The Russians and the Germans were savage. But the Jews were the worst. They betrayed their neighbors and did it with such zeal !”

      Voir en ligne : UWC PRESIDENT RESPONDS TO ANTI UKRAINIAN ARTICLE

      Répondre à ce message

      • congrès ukrainien mondial : antisémitisme 23 juin 2006 13:32, par Claude Rainaudi

        le même texte du Congrès ukrainien mondial, en français (extraits)

        « Quand les Soviétiques furent forcés de reculer devant l’invasion nazie en 1941, ils massacrèrent leurs prisonniers. Ce qui fut accompli avec l’assistance des communistes locaux, principalement d’origine juive. Manque de chance, ce massacre ne fut pas une aberration de l’activité soviétique en Ukraine ni de la complicité des Juifs. »

        « Les Russes et les Allemands étaient des sauvages. Mais les Juifs étaient les pires. »

        Répondre à ce message

  • vive l’Ukraine libre, vive la revolotion orange, vive nos freres et nos pères qui se sont levés pour qu’enfin nous soyons libre. Vive notre peuple qui a résisté à la barbarie, au génocide Notre pays ’La russ na Kiev’ entrera dans la CEE, au sein des nations libres Notre révolution orange est la révolution francaise de 1789 Courage mes frères ukrainiens, Loin de nous seront nos bourreaux, n’oublions jamais 1932 et 33. Longue vie à notre Ukraine prospere, republicaine et democratique ! Le gateau que nous nous partagerons sera celui du bonheur. Enfin ! celui du BONHEUR

    Répondre à ce message

  • Je suis ravi d’apprendre qu’Einstein, cet imposteur, a adhéré à la LICRA, cet organisme raciste anti-goy.

    Répondre à ce message

  • Seulement voilà ! Il n’y a pas que "rouges" soviétiques matant l’indépendance ukrainienne, les "juifs" licratiste mais aussi des russes blancs qui ont combattu ce sinistre personnage de Petlioura...

    Alors quand autant de sensibilités aussi divergentes s’accordent sur l’iniquité d’un tel honneur et que l’on ne peut leur opposer que l’incommensurable desintéressement américain à proner tout et son contraire pourvu qu’on l’on puisse accèder aux champs de pétrôle et à exploiter, à cette fin, une intéressée révolution orange on est tout de même en droit de reconnitre le fondement du rejet de si sigubre personnage. Non, la cause nationaliste qu’elle soit ukrainiene ou autres ne peut justifier l’honorabilité d’un des pères spirituels de HITLER.

    Répondre à ce message

  • Stephan

    24 mars 2016 09:22, par stephanscoot
    Keep the ball rolling you have done the great job here.http://www.speaktosell.net/

    Répondre à ce message

  • Mr Robin

    5 avril 2016 06:28, par mrrobin
    Thanks friends, for providing such enlightening data.easyonlinepaydayloan

    Répondre à ce message

  • Kevin Duke

    7 avril 2016 12:59, par Kevin Duke
    Whether somebody pursuit of his vital thing, hence he or she desires to be accessible that at length, hence that thing is maintained over here.100K Factory Ultra Edition Bonus

    Répondre à ce message

  • I’m excited to uncover this page. I need to to thank you for ones time for this particularly fantastic read !! I definitely really liked every part of it and i also have you saved to fav to look at new information in your site. Escort La Serena

    Répondre à ce message

  • Writing with style and getting good compliments on the article is quite hard, to be honest.But you’ve done it so calmly and with so cool feeling and you’ve nailed the job. This article is possessed with style and I am giving good compliment. Best !

    Répondre à ce message

  • Writing with style and getting good compliments on the article is quite hard, to be honest.But you’ve done it so calmly and with so cool feeling and you’ve nailed the job. This article is possessed with style and I am giving good compliment. Best ! Escort en Chillan

    Répondre à ce message

  • Wow ! Such an amazing and helpful post this is. I really really love it. It’s so good and so awesome. I am just amazed. I hope that you continue to do your work like this in the future also. Escort en Rancagua

    Répondre à ce message

  • It is perfect time to make some plans for the future and it is time to be happy. I’ve read this post and if I could I desire to suggest you few interesting things or tips. Perhaps you could write next articles referring to this article. I want to read more things about it ! Escort en Iquique

    Répondre à ce message

  • I feel really happy to have seen your webpage and look forward to so many more entertaining times reading here. Thanks once more for all the details. Escort en Chillan

    Répondre à ce message

  • bodrumun en guzel kaliteli bayanlari ile gorusmek istiyorsaniz dogru adrestesiniz hemen gerekli siteye girip bodrumun elit bayanlari ile tanisabilirsiniz fazla bekletmeyin onlari bodrum escort

    Répondre à ce message

  • On that website page, you’ll see your description, why not read through this. escort bodrum

    Répondre à ce message

  • Why do only so much written on this subject ? Here you see more. Escort Copiapo

    Répondre à ce message

  • Actually I read it yesterday but I had some thoughts about it and today I wanted to read it again because it is very well written. Escort Chillan

    Répondre à ce message

  • I simply want to tell you that I am new to weblog and definitely liked this blog site. Very likely I’m going to bookmark your blog . You absolutely have wonderful stories. Cheers for sharing with us your blog. Escort Copiapo

    Répondre à ce message

  • The worst part of it was that the software only worked intermittently and the data was not accurate. You obviously cannot confront anyone about what you have discovered if the information is not right. gaming

    Répondre à ce message

  • In this article understand the most important thing, the item will give you a keyword rich link a great useful website page : best tweets

    Répondre à ce message

  • Thanks for writing such a good article, I stumbled onto your blog and read a few post. I like your style of writing... holiday packages

    Répondre à ce message

  • It is especially decent, though look into the tips during this home address. bodrum escort

    Répondre à ce message

  • Gives you the best website address I know there alone you’ll find how easy it is. neuropathy symptoms

    Répondre à ce message

  • For true fans of this thread I will address is a free online ! escort

    Répondre à ce message

  • jeux gratuit pc | psn code giveaway

    22 octobre 2016 19:31, par aileen123
    Olympics, the JIUS (pronounced “juice”) strives to create a new paradigm for integrated urban investment that is socially and environmentally sound.jeux gratuit pc | psn code giveaway

    Voir en ligne : jeux gratuit pc

    Répondre à ce message

  • Interesting and interesting information can be found on this topic here profile worth to see it. back office support services

    Répondre à ce message

  • world taxi

    8 décembre 2016 18:03, par naeemkhatri
    It’s late finding this act. At least, it’s a thing to be familiar with that there are such events exist. I agree with your Blog and I will be back to inspect it more in the future so please keep up your act. world taxi

    Répondre à ce message

  • minecraft gratuit | free psn codes

    22 décembre 2016 20:42, par aileen123
    sure everyone is respectful of each other while still having a grand old time. Polite and absolutely adorable, one can count on Lola for making a positive impact on everyone minecraft gratuit | free psn codes

    Répondre à ce message

  • communauté ukrainienne de France, la bibliothèque Petlioura et l’ambassade d’Ukraine en France fête le 80ème anniversaire de la "tragique disparition" de Petlioura.jeux gratuits a telecharger | psn code generator no surveys straight download

    Répondre à ce message

  • james jack

    12 février 2017 15:11, par naeemkhatri
    I am really enjoying reading your well written articles. It looks like you spend a lot of effort and time on your blog. I have bookmarked it and I am looking forward to reading new articles. Keep up the good work. Escort Iquique

    Répondre à ce message

  • good post

    12 février 2017 15:48, par naeemkhatri
    This is really a amazing blog. I am very glad to read your great blog. whatever you share information in you blog,this is so interesting for me. I get a such great update from you side. !

    Voir en ligne : Escort en Valdivia 

    Répondre à ce message

  • good post

    12 février 2017 16:07, par naeemkhatri
    Really nice and interesting post. I was looking for this kind of information and enjoyed reading this one. Keep posting. Thanks for sharing.

    Voir en ligne : Escort Serena

    Répondre à ce message

  • un Juif révolutionnaire, en plein Paris, le 25 mai 1926. Le sinistre ataman avait fui la révolution communiste et se croyait à l’abri chez nous. download minecraft free pc | psn gift card code generator no survey

    Répondre à ce message

  • minecraft free games | psn cards

    3 mai 2017 19:15, par aileen123
    communauté ukrainienne de France, la bibliothèque Petlioura et l’ambassade d’Ukraine en France fête le 80ème anniversaire de la "tragique disparition" de Petlioura.minecraft free games | psn cards

    Répondre à ce message

  • school chess sets

    26 mai 2017 12:37, par aileen123
    Magic has yet to be ruined by ESPN, is on TV on a regular basis, and is almost universally beloved. Jordan, on the other hand, has run out of worlds to conquer. He is left with his drive to win, but no one to play against.school chess sets

    Répondre à ce message

  • pass ny notary public exam

    8 juin 2017 19:47, par aileen123
    Magic has yet to be ruined by ESPN, is on TV on a regular basis, and is almost universally beloved. Jordan, on the other hand, has run out of worlds to conquer. He is left with his drive to win, but no one to play against.pass ny notary public exam

    Répondre à ce message

  • 20171009caihuali

    9 octobre 2017 07:13, par 1009huali
    mulberry outlet coach outlet michael kors outlet cheap mlb jerseys canada goose outlet christian louboutin outlet ralph lauren uk canada goose outlet cheap nfl jerseys burberry outlet oakley sunglasses oakley sunglasses cheap jordans lebron james shoes cheap jerseys burberry outlet lacoste polo shirts coach outlet nike air force 1 ugg outlet nike shoes coach outlet canada soccer shoes coach factory outlet true religion jeans canada goose outlet canada goose jackets adidas wings adidas nmd michael kors outlet canada goose jackets true religion jeans true religion jeans ugg outlet new balance shoes mulberry handbags adidas nmd oakley sunglasses nfl jersey wholesale giuseppe zanotti outlet polo ralph lauren ray ban sunglasses coach outlet coach outlet online reebok outlet store ugg outlet canada goose outle coach outlet online moncler jackets canada goose jackets michael kors outlet ray ban sunglasses canada goose outle coach factory outlet michael kors outlet true religion jeans ugg boots michael kors handbags swarovski outlet soccer jerseys cheap nhl jerseys coach outlet michael kors wallets puma outlet michael kors factory outlet coach factory outlet fitflops sale fitflops ed hardy clothing ugg boots michael kors handbags true religion uk canada goose outlet canada goose outlet hermes outlet canada goose jackets ray ban sunglasses hermes belt ugg boots michael kors outlet canada goose uk mcm outlet coach outlet online polo shirts michael kors outlet online ralph lauren polo pandora charms nfl jerseys wholesale oakley sunglasses ugg outlet nike store coach factory outlet nike air max 2015 nike blazer pas cher michael kors handbags longchamp outlet coach outlet online lebron james shoes ugg boots birkenstock sandals 20171009caihuali

    Répondre à ce message









Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP