libéralisme ou démocratie : accueil

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Actualités, analyses, réflexions, commentaires > Nos amis étasuniens croyaient que le réseau Échelon avait été conçu pour (...)

Nos amis étasuniens croyaient que le réseau Échelon avait été conçu pour l’écoute du chant des oiseaux.

mardi 16 mai 2006

Nos amis étasuniens ne sont certainement pas des benêts puisque leur économie, leur science et leur technologie exercent un leadership mondial ; ils sont de surcroîts hypersensibles aux droits de l’Homme au point d’avoir créé force agences sensées surveiller l’exercice de ces droits sur la planète et montrer les méchants du doigt.

On doit alors s’étonner de leur position actuelle de peuple offusqué faisant suite à l’information qu’ils viennent de recevoir selon laquelle plusieurs millions d’entre eux seraient écoutés par une agence fédérale (La NSA) au nom de la « guerre contre le terrorisme ». Étant chacun profondément convaincu qu’ils ne sont pas des terroristes, ils trouvent les grandes oreilles inacceptables et en appellent aux libertés. Nous pourrions trouver cet émoi très sympathique si nous ne savions pas que nos amis étasuniens ont été à plusieurs reprises informés de l’existence du réseau Échelon, ce système d’écoute que gère la NSA et dont les États-Unis ont doté le club anglo-saxon (oui, oui : Etats-Unis, Canada, Angleterre, Australie, Nouvelle Zélande…) à la fin de la guerre froide et dont les oreilles captent ce qui se communique (se téléphone, se maile…) à travers le monde.

Pas de grand mouvement d’opinion étasunienne contre ce réseau. Alors, de deux choses l’une :

Ou nos amis étasuniens ne sont pas aussi finauds que nous le pensions et ont très mal compris la fonction du réseau Échelon. Peut-être pensaient-il que ce réseau avait été conçu par des écologistes pour l’écoute du chant des oiseaux ? Ou ils considèrent que les droits de l’Homme, c’est excellent pour eux, les autres humains, potentiels terroristes, pouvant faire l’objet d’écoute liberticide. D’où leur révolte et son slogan : il faut écouter les autres mais surtout pas nous !

Répondre à cette brève









Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP