libéralisme ou démocratie : accueil

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Actualités, analyses, réflexions, commentaires > Une idée pour réduire le train de vie de l’État

Une idée pour réduire le train de vie de l’État

lundi 30 janvier 2006

Nos hommes et femmes politiques sont souvent assiégé(e)s par la question récurrente de la réduction des dépenses publiques et du train de vie de l’état. Evo Morales, le Président indien récemment élu à la magistrature suprême de la Bolivie, vient de leur donner un exemple de mise en œuvre d’une telle ambition. Il a décidé que lui-même et les députés ne percevront désormais que la moitié de leur salaire antérieur.

Il n’est pas exclu que nombre de nos hommes et femmes politiques puissent être, dans un instant lyrique, séduit par une telle mesure. Mais sans doute envisageraient-ils d’autres usages des sommes ainsi économisées : réduction des taxes des entreprises pour faciliter l’emploi ? Financement de commissions d’audit de la fonction publique ? Réduction des impôts entravant l’initiative ?

Evo Morales, lui, à décidé que les sommes économisées seraient versées à un fond social permettant de payer de nouveaux maîtres d’école Evo Morales, le président des « pauvres »

Répondre à cette brève









Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP