libéralisme ou démocratie : accueil

[Plan du site maniprop.com]
Accueil du site > Influences, propagandes, désinformations, endoctrinements, intox > Quand les journalistes sont remplacés par des photocopieuses, peut-on (...)

Quand les journalistes sont remplacés par des photocopieuses, peut-on parler de liberté de la presse ?

De la liberté de s’informer à celle d’acheter de la lessive dans le paquet "qui vous ressemble".

dimanche 17 mars 2013, par Claude Rainaudi

La diversité de la presse est supposée offrir des points de vue différents aux lecteurs, points de vue présentés dans des textes différents.

Quatre journaux dits "d’opinion", censés refléter des orientations de pensée différentes, publient exactement le même article. Seules les couleurs et la mise en page changent.

Une rapide recherche montre que ce même article apparaît sur internet au moins 137 fois, dont plusieurs fois dans des sites de la presse écrite.


La diversité de la presse est supposée offrir des points de vue différents aux lecteurs, points de vue présentés dans des textes différents. Quelles qu’en soient la couleur ou la police de caractères. Quand le même texte (exactement le même !) est présenté 137 fois avec des couleurs et des polices de caractères qui changent, on n’est plus dans la diversité de la presse, on est dans la segmentation du marché. On ne cherche plus à proposer une vision des événements mais à occuper un créneau dans le lectorat solvable, ou "publicitable".

Les marques de lessives apportent plus de soin au choix des impressions sur le paquet qu’à son contenu. En effet celles-là auront plus d’influence que celui-ci dans la fidélisation de la ménagère. La même poudre à laver (exactement la même) vendue dans des paquets de couleurs différentes (jaune, bleu, jaune et bleu, pour être précis) entraîneront des évaluations significativement différentes de la performance du détergent. On assiste à la transformation progressive de la presse en produit de consommation : voici la même lessive à laver le cerveau dans des habillages visant à faire croire à l’acheteur qu’il a le choix. Comme il a choisi "librement" (et payé, s’il a choisi la version imprimée), il perçoit le contenu comme pertinent. [NB : pour plus d’infos sur l’expérience de la lessive : http://tinyurl.com/a3cfmlo (EN)]

Mais, me dira-t-on : "soit cet article est une banalité qui ne nécessite pas de point de vue, soit il s’agit-là de feuilles de chou d’une importance négligeable qui doivent bien acheter des articles au premier dealer venu, incapables qu’elles sont de rémunérer un vrai journaliste."

L’article porte sur les affrontements en Syrie. Parmi les copieurs il y a Le Point, Le Nouvel Observateur, Le Monde et Libération.

Une lecture attentive montre qu’il s’agit d’une production de l’AFP (Agence France-Presse). Cette agence est censée publier des dépêches neutres et factuelles, et laisser les journalistes en faire l’analyse et écrire des articles. Cette information (rédaction par l’AFP) serait cruciale pour le lecteur afin qu’il sache que ce qu’il lit ne provient pas du travail du journal qu’il achète. Qu’il sache que c’est "copié-collé" sans être évalué, contredit ni comparé avec d’autres sources. Or, cette caractéristique du produit est mentionnée — quand elle l’est, et il y a des exceptions — de façon très discrète : "AFP" ou "d’après AFP" ou "source : AFP" (cette dernière mention étant mensongère, il ne s’agit pas de la source de l’info, ce qui serait légitime, mais de l’auteur véritable de l’article, ce qui l’est moins).

Ceci est un exemple parmi d’autres, très nombreux et quotidiens, de photocopiages mis en pages. Notons, par ailleurs, que, comme d’habitude au sujet de la Syrie le contenu de ce produit lessiviel s’avère être une propagande éhontée en faveur des milices de l’ASL, d’el Nosra et autres organisations armées. Comme d’habitude aussi, les propos triomphalistes du barbu interviewé, présentés comme incontestables (par, je le répète, une bonne partie de la presse officielle, qui photocopie des produits aux sources obscures), ont été démentis par les faits. La base aérienne dont il est question dans cet "article" n’est pas tombée entre ses mains.

Les photos. 1 : les "articles" polycopiés

JPG - 80.4 ko
"Le Monde"
JPG - 73.8 ko
"L’Express"
JPG - 47.4 ko
"Le Point"
JPG - 48.3 ko
"Libération"

Les photos. 2 : une recherche sur un extrait caractéristique de cet "article"

Répondre à cet article

72 Messages de forum


Suivre la vie du site RSS 2.0 | libéralisme-démocraties : Plan du site | Espace privé | SPIP